La démence est l’une des causes les plus rencontrées qui sont à l’origine de la dépendance des personnes âges. On estime à 1 million les personnes atteintes de démence en France. L’OCDE estime que d’ici 2030, le nombre des personnes souffrant de démence va augmenter de 40%. Quelle est la définition de la démence ? Quels sont les symptômes ? Quelles sont les mesures à prendre si l’un de vos proches souffre de démence ? Dépendance-infos qui vous donne quelques conseils utiles.

La démence : définition

La démence est une altération grave et irréversible des capacités tant cognitives (langage, mémoire, attention, …) que comportementales (humeur changeante). Les seniors souffrant de la démence ont des moments de lucidité. La démence est souvent rencontrée chez les personnes âgées. Selon les chiffres de l’OCDE, environ 7% des personnes âgées de plus de 65 ans sont atteintes de démence. Dans la catégorie des seniors de plus de 85 ans, ce pourcentage passe à 40%, soit près de la moitié. A noter : la démence est une pathologie différente de la sénilité qui est le déclin mental lié à l’avancement de l’âge.

La démence : une ou plusieurs formes ?

La démence se manifeste sous plusieurs formes. Cette pathologie ayant pour cause l’endommagement des cellules du cerveau, ces formes dépendent de la partie du cerveau dans laquelle se trouvent les cellules endommagées. Il existe des formes de démence « dégénératives » : maladie d’Alzheimer (70% des cas), démence à corps de Lewy, démence associée à la maladie de Parkinson, démence fronto-temporale… On rencontre également des formes de démence « non-dégénérative », comme par exemple, celle qui a pour origine un AVC (15% des cas).

La démence : symptômes

Comment reconnaître la démence ? Quelles en sont les symptômes ? La démence peut être constatée si deux des capacités cognitives sont sérieusement altérées : -mémoire, -langage, -orientation, attention, concentration, -raisonnement, jugement, -perception visuelle ; A savoir : certaines formes de démence se manifestent par des symptômes différents : troubles de l’humeur, indifférence au monde extérieur, hallucinations visuelles, tremblement, paralysies…

La démence : traitement

La démence, peut-on la traiter ? Comment la traite-t-on ? La démence ne fait pas partie des pathologies qui peuvent être traitées. Elle ne peut donc pas être soignée, ni maîtrisée au niveau de son évolution. A l’heure actuelle, on peut agir uniquement sur le côté prévention. Il est possible d’intervenir en amont sur le mode de vie de la personne, et notamment sur des points tels que le tabac, l’hypertension, la dépression etc.

La démence : quel rôle pour les aidants ?

Lorsqu’une personne âgée est atteinte de démence, elle devient dépendante. Elle ne peut plus effectuer seule les actes essentiels de la vie quotidienne. Le senior n’est plus en mesure de se déplacer en autonomie à l’extérieur, donc de faire des courses, de conduire, il n’est plus en l’état de préparer les repas, s’occuper du ménage, ni de prendre ses médicaments. La personne âgée souffrant de démence a donc besoin d’être assistée quotidiennement par un aidant familial ou par une aide à domicile. S’occuper d’un proche atteint de démence n’est pas une mission facile pour les aidants familiaux. Il convient par conséquent de bien étudier la situation personnelle de chacun avant de prendre une décision en ce sens.