Délai de carence

En principe, tous les contrats prévoient un délai de carence qui commence à courir à partir de la souscription du contrat. Par conséquent, l’assuré ne peut bénéficier des garanties du contrat si la perte d’autonomie survient pendant le délai de carence.

En fonction de la nature de la maladie

En général deux délais différents s’appliquent en fonction de la nature de la maladie :

Maladies neurologiques ou psychiques

3 ans le plus souvent, dans certains cas 1 an.

Le délai de carence n’est pas applicable en cas d’accident

Autres maladies

Souvent pas de délai de carence, dans certains cas, 6 mois ou au plus 1 an.

Renseignez-vous sur la question avant de signer !

Perte d’autonomie

Pendant le délai de carence, certains contrats prévoient le remboursement des cotisations versées.

Lorsque le contrat prévoit un délai de carence, vous avez intérêt à vous assurer qu’il contient également une clause permettant le remboursement des cotisations en cas de perte d’autonomie pendant ce délai.

A LIRE AUSSI