Définition tutelle

La tutelle permet d’assurer la protection de :

La personne elle-même

Ses biens

Livres A savoir

une personne ne peut être placée sous tutelle que s’il s’avère que la sauvegarde de justice ou que la curatelle ne peuvent pas lui assurer une protection suffisante.

Selon les facultés physiques et mentales de la personne âgé, la tutelle peut être prononcée par le juge afin d’assurer sa protection personnelle et/ou d’une partie ou de tous ses biens. Le juge peut mentionner dans sa décision, les actes que la personne peut accomplir toute seule ou ceux pour lesquels elle a besoin d’être assistée par son tuteur.

La protection de la personne

La personne protégée prend seule les décisions relatives à sa personne dans la mesure où son état le permet. Dans les cas dans lesquels, l’état de la personne ne lui permet pas de prendre une décision personnelle éclairée, elle peut bénéficier, conformément à la décision du juge, pour l’ensemble des actes relatifs à sa personne ou uniquement d’une partie d’entre eux de l’assistance de la personne chargée de sa protection. La personne peut être également représentée par son tuteur pour ces décisions. Le juge ou le conseil de famille s’il a été constitué, décide des conditions dans lesquelles le tuteur rend compte des diligences qu’il accomplit quant à la protection de la personne.

Exemples

La personne protégée choisit le lieu de sa résidence.

Elle entretient librement des relations personnelles avec ses proches ou tout tiers.

Elle a le droit de recevoir des visites de ces proches ou tiers et d’être hébergée par ces derniers.

Livres A savoir

En cas de difficulté sur ces questions, le juge ou le conseil de famille s’il a été constitué tranche le litige.

La protection de ses biens

La tutelle permet de protéger les biens d’une personne qui n’est pas en état de gérer elle-même son patrimoine.
Le tuteur représente la personne protégée dans les actes de gestion de ses biens et il est habilité à agir en justice pour faire valoir les droits patrimoniaux de la personne protégée.

Le tuteur peut accomplir seul :

  • Les actes conservatoires
  • Les actes d’administration

Le tuteur a l’obligation de prendre, dans le cadre de cette gestion, des actes prudents, diligents et avisés, dans le seul intérêt de la personne protégée.

En cas de manquement à cette obligation et lorsque les actes de gestion du tuteur leur paraissent de nature à porter préjudice aux intérêts de la personne protégée, les tiers peuvent saisir le juge des tutelles compétent.

Livres A savoir

Ces actes sont nécessaires à la gestion du patrimoine de la personne protégée.