Pourquoi sont-ils plus sensibles ?

Les personnes âgées sont plus vulnérables aux vagues de froid car leur perception du froid n’est plus évidente.

De plus certains médicaments couramment pris par les personnes âgées comme les vasodilatateurs, les anti-hypertenseurs, les traitements contre la tyroïde, les neuroleptiques empêchent les vaisseaux de se contracter pour lutter contre le froid.

De plus, les personnes âgées sont beaucoup plus fragiles et les infections et les virus comme la grippe prennent un degré d’importance supérieure lorsque c’est une personne âgée y est confrontée.

Livres A savoir

Pendant les périodes hivernales très froides, une hausse importante de la mortalité est remarquée sur les personnes de plus de 85 ans.

10 conseils à respecter pour passer un hiver tranquille

Inutile de chercher des moyens de préventions lourds, seuls des gestes du quotidien peuvent protéger nos aînés.

1) Bien se couvrir

Bien se couvrir et en priorité la tête qui est la partie du corps qui perd sa chaleur en premier. Chapeau, manteau, pulls… plus il y a d’épaisseurs, plus votre corps sera protégé du froid. Pensez cependant à les prendre amples pour ne pas qu’ils gênent la circulation.

Important

N’oubliez pas de mettre des gants pour éviter les onglées et les engelures et pensez à bouger et masser vos doigts

2) Se protéger de la grippe

Lors d’une sortie à l’extérieur, porter une écharpe devant la bouche pour ne pas inhiber l’air froid de l’extérieur. Vous pouvez également vous faire vacciner contre la grippe.

Livres A savoir

Le vaccin contre la grippe est gratuit pour les plus de 65 ans.

3) Aérer son habitation

Aérer son habitation pendant les heures « chaudes », même par période de froid. Cela permettra de renouveler l’air ambiant, évitera les intoxications et jouera sur l’humeur.

4) Ajuster le chauffage de son habitation

Si vous êtes sédentaire (vous ne sortez pas ou très peu), chauffez votre domicile à 20°, si vous êtes actif (vous sortez régulièrement de votre domicile) chauffez le à 19°. Attention à ne pas chauffer les pièces à plus de 21°.

Important

Les personnes âgées ne ressentent pas le froid. Si votre proche se sent engourdi ou fatigué emmené le voir un médecin rapidement : il est possible qu’il soit en hypothermie.

5) Eviter de sortir si le temps est mauvais

Évitez de sortir pendant les moments de grand froid (le soir et le matin notamment) et de grisaille, où la lumière est de faible intensité. S’il neige ou gèle, évitez également de sortir pour ne pas risquer de tomber.

6) Ne pas rester enfermé

Dès que le soleil apparaît et s’il ne fait pas trop froid, n’hésitez pas à sortir, bouger, marcher. S’enfermer n’est pas une bonne solution et sortir vous évitera de vous ankyloser. Évitez de vivre dans le noir.

Livres A savoir

Il existe des centres d’hébergement temporaires pour personnes âgées en hiver. Renseignez-vous dans votre commune.

7) Ne pas rester seul

Pour ne pas tomber dans la dépression, il est impératif de s’organiser des sorties et de voir des amies et sa famille. Il est par exemple possible de s’inscrire pour des activités proposées par la commune.

Important

Si une personne âgées vit seule chez elle, c’est à la famille de s’assurer de sa bonne santé et de lui apporter l’aide nécessaire.

8) Choisir les bons aliments

Bien manger : privilégiez les vitamines en mangeant de la soupe par exemple. Mangez en plus grande quantité et ayez une alimentation plus riche en sucre lent (pâtes, riz…) pour pallier à la déperdition des calories dues au froid.

9) Bien dormir

Il est également important de bien dormir pour faire face aux températures froides. Le mieux est d’avoir un bon rythme de sommeil, de se coucher entre 21 et 22 heures et de ne pas dormir dans la journée.

10) Boire beaucoup

Vu que le chauffage a tendance à assécher l’air, il est impératif de boire beaucoup de boissons non-alcoolisées.

Livres A savoir

L’alcool accentue la non perception du sentiment de froid. Il faut donc encore plus éviter sa consommation pendant ces périodes de froid.