On parle souvent de douche à l’italienne, très adaptée pour les seniors. Mais qu’est-ce que la douche à l’italienne ? D’où vient son nom ? Peut-on installer une douche à l’italienne dans chaque appartement ? Installer la douche par soi-même ou à l’aide d’un professionnel ? La douche à l’italienne constitue-t-elle le meilleur aménagement de la salle de bains des personnes âgées ? Dépendance-infos vous permet d’y voir plus clair !

Qu’est-ce que la douche à l’italienne de plain-pied ?

La douche à l’italienne est une douche dont le receveur est intégré au sol de la salle de bains. Il est donc au même niveau que le sol. Pour certains, la douche à l’italienne, dans sa version originale, n’a pas de porte, elle est ouverte et carrelée du sol aux murs. La douche de plain-pied à l’italienne est légèrement en pente pour que l’écoulement des eaux soit assuré. Il existe aussi des douches à l’italienne qui sont fermées ou semi-ouvertes (exemple : dans un angle avec une paroi en verre ou petit muret). Les deux éléments à surveiller de près lors de l’installation d’une douche à l’italienne sont le bon écoulement de l’eau et l’imperméabilité de la douche. Ainsi, il est plus prudent de recourir aux services d’un professionnel si vous n’avez pas une expérience suffisante dans ce domaine !

D’où tire-t-elle son nom ?

La douche à l’italienne est appelée ainsi car elle est inspirée des bains de la Rome Antique.

Quelles sont les contraintes techniques pour installer une douche à l’italienne ?

L’installation de la douche à l’italienne nécessite un sol avec assez de profondeur dans la salle de bains. En effet, la profondeur est nécessaire afin que le syphon puisse être encastré et qu’il garantisse un bon écoulement de l’eau. Si vous avez prévu l’installation d’une douche à l’italienne dès la construction du logement, celle-ci ne pose pas de problème. C’est l’adaptation de la salle de bains déjà existante qui pourrait s’avérer délicat s’il n’y pas assez de profondeur dans le sol (notamment appartements ou étages des maisons). Des solutions techniques existent : surélever la douche en créant une marche ou rehausser tout le sol de la salle de bains.

 

Les receveurs de douche adaptés pour la douche à l’italienne

De façon générale, on peut distinguer quatre types de receveurs de douche :

  • Les receveurs surélevés : ils sont les plus rapides à poser. A noter toutefois que ces receveurs ont une marche d’environ 5 cm ou plus. Le syphon est à évacuation horizontale.

 

  • Les receveurs à poser sont aussi très rapides à installer. Leur installation est simple comme pour les receveurs surélevés. L’évacuation doit être verticale. Ils sont directement posés sur le sol et la marche est de moins de 5 cm de hauteur. A noter qu’ils nécessitent une surface plane.

 

  • Les receveurs à encastrer sont ceux qui permettent d’installer une douche à l’italienne de plain-pied. Le syphon à évacuation verticale est également encastré. Sachez que ces receveurs peuvent en général être installés dans les habitations neuves ou en cas de rénovation complète de la salle de bains.

 

  • Les receveurs à carreler sont aussi une solution pour créer une douche à l’italienne de plain-pied. Ils sont particulièrement adaptés pour les personnes âgées dont la mobilité est réduite.

 

A savoir : les receveurs à carreler sont conçus avec des matériaux garantissant leur parfaite étanchéité, légèreté et robustesse à la fois. Il s’agit de mousses de polystyrène extrudé ou de polypropylène avec un tissu de verre imperméable.

Les receveurs à carreler nécessitent un certain nombre de conditions pour leur pose notamment une pente de canalisation de 2% minimum, un tuyau d’évacuation de 50mm, un syphon encastré avec une bonde d’au moins 90 mm, la pose d’un carrelage antidérapant.

Quels matériaux pour le receveur de la douche à l’italienne ?

Les principales matières utilisées pour les receveurs des douches sont la résine, la céramique et l’acrylique, la pierre naturelle.

  • Les receveurs en céramique ou grès émaillé sont les plus rencontrés. Les principales raisons sont le prix raisonnable de ce matériau, sa solidité, son entretien facile et la possibilité de décliner les receveurs en plusieurs couleurs. Veillez tout de même à l’aspect anti-dérapant du sol.

 

  • Les receveurs en acrylique : leur prix est très proche de celui des receveurs en céramique. L’acrylique est en revanche beaucoup moins lourd que le grès émaillé, ce qui le rend adapté pour tous les sols. Il a aussi une surface antidérapante. Malgré son entretien très facile, l’acrylique est plus exposé aux rayures car plus sensible en tant que matériau.

 

  • Les receveurs en résine (béton de synthèse) sont très résistants, facile d’entretien et ont une longue durée de vie. La résine est utilisée pour fabriquer des receveurs extraplats. Les receveurs en résine sont antidérapants, anti rayure et incassables. Les receveurs sont fabriqués avec différents types de résine : biotec, ABS, Acrystone, luxtone…

 

  • Les receveurs en pierre naturelle ont un très beau design. En revanche, ils sont très lourds, ce qui les rend inadaptés à tous les sols et ils sont sensibles, l’entretien doit donc être fait avec beaucoup de soin. Ils sont plus coûteux également.

Comment installer une douche à l’italienne ? Quelles sont les étapes ?

Avant de commencer l’installation de votre douche à l’italienne avec un receveur à carreler, si vous préférez le faire par vous-même, assurez-vous d’abord d’avoir préparé tout le matériel qui vous sera nécessaire.

1.Après avoir choisi l’emplacement de votre douche à l’italienne, il convient de réaliser le décaissement et le système d’évacuation.

Après avoir pris les mesures du receveur, il convient de les reporter sur le sol en laissant de l’espace supplémentaire (pour les bandes résilientes et le revêtement mural). Il convient ensuite de découper le sol avec une meuleuse en suivant les marques et d’effectuer des entrailles à l’intérieur de l’espace ainsi défini. Un perforateur vous sera utile pour creuser le béton. Si besoin, préparer le contour du receveur à carreler avec un burin et une massette. Après avoir réalisé un espace bien plat, vérifiez la profondeur créée. Le décaissement est ainsi réalisé et il convient de s’occuper du système d’évacuation.

Ajustez la hauteur du tuyau d’évacuation si besoin. Placez le receveur et marquez au sol la place de la bonde d’évacuation. Il convient de veiller à la pente de 2 cm par mètre pour le système d’évacuation. Ajustez les mesures.

2. Installation du receveur à carreler

Pour effectuer cette étape il convient de commencer par posant le soubassement.

Dans un premier temps, il convient de marquer le passage du conduit sur le panneau de soubassement afin de découper la partie ainsi définie du panneau à l’aide d’une scie.

Ensuite, il faut coller une bande résiliente à l’intérieur du décaissement réalisé à la première étape. Collez et puis raccordez les pièces du système de vidage. Après que la colle ait pris, vérifiez que l’eau s’écoule correctement sans qu’il y ait des fuites.

On fixe le soubassement : on répartit de façon régulière (ou on pose des plots) le mélange mortier-colle et on pose le soubassement par-dessus. Une fois le soubassement fixé, on répartit le reste du mortier colle sur celui-ci. Il convient de faire la même chose sur le dos du receveur. Placez ce dernier contre le soubassement. Vérifiez les pièces du système d’évacuation.

3. Adaptez le système d’évacuation

Le système de vidage doit être adapté à la bonne hauteur. Pour cela, posez le support de grille dans le corps du syphon. Mesurez par rapport à la hauteur du carrelage. Laissez 3mm pour la colle et sciez l’excédent. Placez le support de grille.

4. Etanchéité

Il convient de préparer le produit d’étanchéité. Appliquez ensuite en périphérie du receveur en dépassant sur le mur. Collez une bande résiliente tout autour sur le mur et recouvrez de produit.

5. La pose du carrelage

La méthode la plus simple est de réaliser le carrelage en utilisant la mosaïque, sans oublier de mettre une colle carrelage adaptée.

 

Quels sont les avantages de la douche italienne pour les personnes âgées ?

La douche à l’italienne a de nombreux avantages. Elle est moderne, design et élégante. La douche à l’italienne s’adapte aussi à tous les espaces (petits, grands, en longueur…). La douche à l’italienne peut s’adapter à tous les budgets car la gamme de produits disponibles est très large et chacun peut choisir en fonction de ses moyens. Autre avantage : le receveur étant à ras le sol, la douche à l’italienne s’entretient plus facilement que le bac de douche traditionnel ou la baignoire. Mais le principal avantage de la douche à l’italienne pour les seniors réside dans le fait qu’elle est accessible pour tout le monde, son receveur étant à ras le sol. Le sol de la douche peut être couvert par un revêtement anti-dérapant afin d’éviter les glissades et les chutes. Le pommeau de la douche et le mitigeur thermostatique sont fixés à une hauteur adaptée pour être accessible pour la personne âgée. Enfin, la douche de plain-pied à l’italienne peut être équipée d’un siège pliable et des barres d’appui.