L’incontinence urinaire est loin d’être un problème mineur. On estime que trois millions de Français sont concernés par ce trouble.
Découvrez à travers cet article, la signification de l’incontinence, ses causes et des solutions pour prévenir cette pathologie.

 

L’incontinence urinaire, de quoi s’agit-il ?

Terme connu mais pathologie peu connue, l’incontinence urinaire peut toucher les personnes de tout âge sans exception.
Ces pertes d’urine incontrôlées, parfois aussi appelées ‘fuites urinaires’ peuvent arriver à tout moment, le jour ou la nuit, au repos ou en pleine activité.
Les causes de ce mal sont diverses : maladies, problèmes psychologiques, grossesse, vieillissement … Il ne s’agit pas d’une maladie à proprement parler, c’est plutôt un signe manifeste d’autres problèmes physiques.
Si l’incontinence ne concerne pas que les femmes plus âgées, les femmes en général sont plus touchées par ce trouble, pour des raisons anatomiques.

L’incontinence urinaire est cependant une pathologie sur laquelle on peut agir, il existe de nombreux moyens pour prévenir son apparition.

 

Les causes de l’incontinence

  • Des visites aux toilettes trop peu fréquentes

Aller aux toilettes quand le corps le demande est une chose naturelle à faire. Or, de nombreuses personnes ont tendance à se retenir. Ce comportement est néfaste pour le corps et peut avoir de réelles conséquences sur la santé : problèmes au niveau de la vessie, dysfonctionnement du système urinaire, développement d’infections ….

Plus grave encore, en évitant d’aller aux toilettes et en se retenant, ces mauvaises pratiques peuvent avoir une répercussion et des effets indésirables au niveau des sphincters. La vessie a ensuite du mal à se vider entièrement et cela peut créer des infections urinaires. Ces infections elles-mêmes peuvent avoir des impacts négatifs sur la vessie. Ce cercle vicieux pourrait être évité si on était plus à l’écoute de son corps.

  • Le rôle de l’environnement

Rappelons que les femmes sont plus touchées par l’incontinence urinaire en raison de la grossesse. Mais pas seulement. L’environnement joue un rôle tout aussi important : la cigarette, la pratique de certains sports ou activités (ex : course) ou encore certaines maladies.

 

Solutions pour prévenir l’incontinence urinaire

Il existe des bons réflexes à avoir pour prévenir ce trouble.

Il est important de faire régulièrement le point sur les facteurs de risque.
Ainsi l’obésité, l’accouchement par voies naturelles, une toux chronique ainsi qu’une constipation chronique sont des factures pouvant provoquer l’incontinence, prenez donc en compte ces facteurs.

Interrogez-vous pour savoir si vous êtes concerné par l’incontinence urinaire, perdre quelques gouttes d’urine lors d’un fou-rire ne veut pas dire grand chose.
Consultez néanmoins un médecin si vous avez des fuites urinaires lors d’efforts ou si vous ressentez souvent des besoins urgents et soudains sans avoir le temps de vous rendre aux toilettes. Si le jet d’urine est faible, il peut également s’agir d’un signe précurseur, idem si vous avez quelques fuites quand votre vessie est pleine. N’ayez pas peur de faire des contrôles fréquents, diagnostics et examens de la vessie assez régulièrement.

Enfin, des mesures utiles donnent de bons résultats sur l’incontinence urinaire.
Boire régulièrement et tout au long de la journée réduit le problème. Limitez la consommation d’alcool et autres boissons diurétiques avant un déplacement à l’extérieur. Agissez immédiatement en cas d’infection urinaire.
La consommation régulière de fibres peut également être une bonne solution pour réguler son transit, pratiquer trente minutes d’activité par jour est également bénéfique.

Dans tous les cas, il existe de nombreuses solutions qui permettent de vivre une vie normale malgré les problèmes d’incontinence. Les couches culottes pour adultes sont une solution efficace et pratique à utiliser par n’importe qui. Le médecin peut aussi prescrire des séances de rééducation. Puis, alternative ultime, l’opération peut être envisagée.

Quoiqu’il en soit, consultez votre médecin pour identifier la cause du problème et pour recevoir un traitement adéquat.

En prenant des précautions, en restant à l’écoute de votre corps et en consultant régulièrement un médecin, les fuites urinaires peuvent être réduites. Restez positifs et relaxez-vous, il semblerait que le stress favorise l’accumulation d’urine dans la vessie.