Comme l’ensemble du corps humain, le cerveau vieillit aussi avec les années qui passent. Sauf que cet organe est celui qui régit l’ensemble de notre corps… Alors, comment se traduit le vieillissement cérébral et comment le retarder ?

 

 

Pourquoi et comment le cerveau vieillit-il ?

Le cerveau est un organe comme les autres dans votre corps, sauf qu’il est le grand chef d’orchestre de tout ce qui se passe dans votre intérieur.
Il se compose de neurones et en vieillissant, ceux-ci perdent leur capacité à se diviser. Sauf qu’un neurone défectueux ou qui ne fonctionne plus, ne peut pas se renouveler de lui-même, il doit donc impérativement être remplacé. Malheureusement, avec le vieillissement cérébral, ce remplacement n’a plus automatiquement lieu.

Ainsi, votre cerveau régresse avec l’âge, surtout au niveau de la mémoire, de l’attention et de la connaissance des choses qui nous entourent, de la conscience qu’on a de celles-ci.

Bien que des facteurs génétiques et notre environnement ne peuvent empêcher ce vieillissement cérébral, certains facteurs à risque peuvent être écartés et ainsi vous pouvez retarder le vieillissement de votre cerveau. Alors, comment faut-il s’y prendre ?

Comment retarder le vieillissement cérébral ?

  • Avoir une vie active et remplie !

Tout d’abord, il est important de continuer à stimuler votre cerveau tout au long de votre vie, qu’importe votre âge. Cette « gymnastique intellectuelle » va entretenir vos neurones et ainsi ralentir leur dégénérescence. Ainsi, la lecture, les exercices de mémorisation, les jeux, les puzzles, apprendre de nouvelles langues ou bien encore faire de la musique, contribuent à entretenir un cerveau jeune et qui percute rapidement.

Pour prévenir du vieillissement cérébral, il est aussi important de protéger votre cerveau des environnements nocifs, de tout ce qui peut provoquer du stress, des états de dépression et même la solitude. En effet, les personnes ayant une vie sociale active contrent ces facteurs à risque du vieillissement cérébral.

 

  • Avoir une vie saine en évitant de consommer du tabac et de l’alcool

Ce n’est pas nouveau, la consommation d’une grande quantité de tabac et d’alcool sont des fléaux pour le cerveau ! En effet, ceux-ci accélèrent le vieillissement des organes du corps et le cerveau n’est pas épargné.
Il est à noter que le tabac « étouffe » les neurones, en bloquant l’arrivée de l’oxygène jusqu’à eux et cela favorise même l’apparition de la maladie d’Alzheimer. Si vous êtes fumeurs, vous pourrez constater des améliorations immédiates sur votre cerveau dès lors que vous arrêterez de fumer.

Arrêter le tabac peut aussi réduire les conséquences de l’hypertension artérielle, qui affecte la fonction mémoire de votre cerveau. Il est donc urgent d’arrêter de fumer si vous souhaitez ralentir votre vieillissement cérébral.

 

  • Faire attention à son cœur et à sa circulation sanguine

Pour garder un cerveau en forme olympique le plus longtemps possible, il faut aussi que l’ensemble du corps soit en bonne santé, dont le cœur.

En effet, les problèmes de circulation sanguine peuvent créer des lésions irréversibles dans le cerveau et accélérer le vieillissement cérébral. Il est donc essentiel de surveiller son taux de cholestérol, de diabète, de faire attention à son poids et à sa tension artérielle.

Des bilans médicaux réguliers sont donc recommandés et surtout, d’avoir une alimentation saine ainsi qu’une activité physique régulière afin de contrer des facteurs à risque !

 

Il n’y a donc pas de secret pour retarder le vieillissement cérébral : il faut surtout et avant tout bien entretenir son corps. Et cela passe par la manière dont vous le traitez, tant par l’alimentation, votre hygiène de vie, votre activité physique mais aussi par votre bien-être mental et moral.