En quoi consiste la téléassistance ?

La téléassistance pour personnes âgées ou à mobilité réduite se traduit par un service d’aide aux personnes à domicile. Des émetteurs / récepteurs sont reliés à un centre d’appel qui permet aux personnes fragilisées de contacter rapidement et simplement quelqu’un en cas d’urgence 24h/24 et 7j/7. En cas de détection d’une situation anormale, un signal d’alerte est envoyé à la plateforme qui se charge de joindre votre aîné afin de s’assurer qu’il n’y a pas de problème et de lui venir en aide si besoin. Dans le cas où ce dernier ne répond pas, le centre d’écoute prévient alors les secours. Certaines solutions de téléassistance proposent d’autres options comme la détection de fumée, de gaz, d’une température anormalement élevée ou basse ou encore en cas d’inondation.

Il existe plusieurs offres sur le marché avec des technologies plus ou moins contraignantes. Ces dispositifs sont principalement proposés en location mais peuvent aussi être achetés comme c’est le cas avec la télésurveillance mobile : montres, téléphones mobiles, …

Il est nécessaire de bien évaluer le besoin pour faire le choix le plus adapté à la situation.

Comment ça marche concrètement ?

La téléalarme se porte au cou ou au poignet afin que la personne dépendante puisse facilement l’utiliser en cas de besoin. La personne âgée peut la porter aussi bien le jour que la nuit. Il lui suffit simplement d’appuyer sur un bouton pour rentrer en contact avec un aidant.

Bouton actionné par la personne dépendante

Mise en relation avec une assistance spécialisée

Qui est contacté ?


Situation critique
Membre de la famille contacté
Situation urgente
Intervention SAMU ou pompiers directement au domicile

Livres A savoir

L’assistance spécialisée évalue dans un premier temps la situation avant de contacter qui que ce soit.

Livres A savoir

Le membre de la famille contacté est désigné au préalable dans le contrat.

A qui s’adresse la téléalarme ?

Cette solution est à destination des personnes en perte de mobilité ou dépendante comme les seniors ou les handicapés. La solitude multiplie la gravité des chutes. En effet, le temps de réaction est un facteur très important à prendre en compte. Plus la personne reste longtemps à terre, plus le risque de lésions irréversibles est grand.

La télésurveillance peut être temporaire en cas d’absence prolongée des aidants par exemple ou permanente lorsque ces derniers n’habitent pas à proximité.
Quoiqu’il en soit, la télésurveillance s’adresse à toutes les personnes qui souhaitent :

– Combattre les risques de l’isolement
– Rester chez elles tout en se sentant en sécurisé
– Se sentir rassurées, que ce soit du côté de l’aidant et de l’aîné.

Types de téléassistance

Plusieurs solutions sont proposées bien que l’objectif et le principe restent similaires :

La téléassistance classique
Le détecteur de chute
La téléassistance mobile
La visioassistance
La téléassistance médicalisée

Le prix

Ce sont des sociétés privées qui proposent ce type de produit. Sous forme d’abonnement mensuel, il est ainsi facile de s’équiper pour réagir plus vite dans des situations délicates.

Le prix oscille généralement entre 25 et 50 euros par mois. L’APA peut en partie financer cette acquisition.

Conseils pour bien choisir sa téléalarme

  • Comme pour les autres produits ou services, la règle d’or reste la même : comparez plusieurs offres. Les acteurs sur le marché de la téléassistance proposent des produits aux caractéristiques différentes.
  • Vérifiez les conditions de résiliation du service de téléassistance. Le recours à la téléalarme suppose la souscription d’un abonnement. Etudiez bien les délais applicables à la résiliation du contrat, ainsi que les modalités de restitution du matériel.
  • L’élément central dans la comparaison des offres reste sans doute le prix de la téléassistance. Il est variable, d’une vingtaine à une trentaine d’euros par mois. Etudiez bien les offres car certaines peuvent comporter en outre divers frais supplémentaires : frais d’installation de la téléalarme ou des frais administratifs liés au dossier.
  • Ne souscrivez qu’aux options qui pourraient avoir un intérêt pour vous (assurances spécifiques, détecteur supplémentaire…)
  • Ne négligez pas les conditions relatives à la durée du contrat de téléassistance.
  • Renseignez-vous sur les conditions de maintenance et de réparation éventuelle du boîtier, ainsi que des délais respectifs.
  • Enfin, n’oubliez pas de vérifier si le contrat d’abonnement contient une clause de suspension en raison d’une hospitalisation par exemple ou pour un autre motif légitime.

Les avantages de la téléassistance

Soulager la famille

La téléalarme permet aux proches de la personne dépendante de diminuer leur stress. Avoir la certitude qu’en cas de danger, une personne peut intervenir 24h/24 est un atout considérable pour la famille

Rassurer la personne âgée

C’est aussi du stress en moins pour la personne dépendante. En effet, elle est soulagée de savoir qu’en cas de danger, elle peut rapidement entrer en contact avec les secours. Se sentant davantage en sécurité, son moral repart alors à la hausse.

Eviter des allers-retours à l’hôpital

Une intervention rapide peut éviter qu’une chute ou tout autre problème ne se termine par une hospitalisation. L’arrivée rapide des secours permet ainsi de diminuer le risque de complications.

Les conseils de Dépendance Infos

S’équiper d’une téléassistance ne signifie pas l’arrêt de la surveillance de la famille. Un boîtier ne règle pas tous les problèmes liés à l’isolement ou à l’absence de vie sociale. Continuer de rendre visite à la personne dépendante est essentiel pour son bien être.

Il faut donc avant tout rassurer la personne utilisant la téléassistance en lui précisant que c’est bien uniquement en cas d’urgence.

Certaines personnes âgées peuvent en effet utiliser la téléalarme uniquement dans le but de parler à quelqu’un.