La nécessité d’un espace de manœuvre adéquate

Dans une salle de bain, il est nécessaire de laisser un espace suffisamment grand pour que les personnes qui utilisent des fauteuils roulants ou des cannes puissent  faire demi-tour et circuler sans obstacles.  En général, on compte comme espace nécessaire un cercle de diamètre d’environ 150 cm.

L’installation d’une robinetterie adaptée

Il est important que la robinetterie puisse être utilisée en position assise avec une  hauteur comprise entre 90 cm et 1,30 m au sol. Il est préférable que le lavabo soit muni de poignées de maintien latéral ou autoportant. Pour plus de confort il existe des robinetteries thermostatiques pour éviter les brûlures ou à levier allongé.

L’aménagement de meubles

meubles-pmrLa porte : privilégiez la porte coulissante qui n’empiète pas dans la pièce et permet de dégager plus facilement l’aire de rotation de 150 cm de diamètre.

Les W.-C. : la cuvette doit être surélevée à 50 cm pour être facilement accessible à une personne en fauteuil roulant. Une barre est à fixer au mur pour sécuriser l’accès et assurer le maintien. Elle peut être rabattable suivant la configuration de la pièce.

Le lavabo : il se place à 80 cm de hauteur maximum et doit disposer, au-dessous, d’un espace libre de 70 cm pour s’asseoir. Le miroir doit être abaissé à 1 m de hauteur. Pensez également au miroir d’appoint grossissant extensible et que l’on attire vers soi.

La cabine de douche : elle doit être de plain-pied et de dimensions conséquentes pour être accessible en fauteuil roulant. Elle doit disposer d’une ouverture frontale d’au moins 80 cm. Prévoyez un banc ou un siège rabattable si vous manquez d’espace. Des barres d’appui doivent être fixées à 80 cm.

Le revêtement de sol : il doit être non glissant (pierre structurée, carrelage rugueux, etc.). Ne placez pas de tapis de douche pour éviter les glissades.

L’éclairage : il doit être puissant. Une personne âgée a besoin de trois à cinq fois plus de lumière.