Maison de retraite : trop de préjugés ?

La plupart des Français sont en effet plus réservés quant au placement d’une personne dépendante. Frais trop élevés, doutes sur les éventuels services proposés, les raisons évoquées sont parfois nombreuses. Les hommes sont plus ouverts au placement en maison de retraite que les femmes tout comme les catégories sociales supérieures. Pour en savoir plus sur le placement en maison de retraite, visitez le site www.meilleures-maisonsderetraite.com

Quelle solution est la plus chère ?

Maison de retraite

Le placement en maison de retraite entraîne souvent des frais plus élevés qu’un maintien à domicile. Comptez entre 2200€ et 3500€ en Ile-de-France et autour de 1900€ en province.

MAIS CE N’EST PAS TOUJOURS LE CAS !

Maintien à domicile

Avec aménagement poussé
Parfois + onéreux qu’une prise en charge en maison de retraite. Aménagement d’une salle de bains sécurisée, d’un monte-escalier. Abonnement d’une téléassistance etc.

Livres A savoir

L’aide à domicile peut aussi avoir un coût plus important du fait bien souvent de l’intervention d’une aide soignante ou autre.

Aide familiale ?

La prise en charge de la personne âgée directement à son propre domicile freine bon nombre de Français : peur de ne plus avoir de temps pour soi, angoisse de la gérer au quotidien, crainte de mettre entre parenthèses sa vie familiale etc.

La gestion totale de la personne dépendante par un membre de la famille semble donc compliquée. Il faut à la fois avoir du temps libre et un minimum de compétences.

Le maintien à domicile est souvent envisagé avec l’appui d’une aide professionnelle.

Maintien à domicile : les avantages

Nos aînés n’apprécient pas le changement : elles insistent souvent pour rester au domicile où elles vivent depuis plusieurs années. Elles y ont en effet tous leurs repères : le voisinage, le facteur, les commerçants etc. Changer brusquement de cadre peut parfois avoir un effet néfaste pour la personne âgée. La volonté de continuer de vivre dans un endroit qu’elles connaissent est naturelle. C’est donc un critère important à prendre en compte.

Conseils Conseils

Dans tous les cas, la santé de la personne dépendante reste le premier critère pour prendre cette décision.

Maintien à domicile : les inconvénients

L’isolement

Même si elle reçoit une aide médicale et technique à domicile, l’isolement de la personne dépendante n’est pas systématiquement rompu. En effet, certaines d’entre elles restent éloignées géographiquement de leur famille et ont que très peu de contact avec le monde extérieur.

La sécurité

La sécurité est l’autre inconvénient majeur du maintien à domicile. Le risque d’accidents domestiques est en effet beaucoup plus élevé qu’en maison de retraite où il y a une aide humaine 24h/24. Pour le maintien à domicile, il est alors nécessaire de mettre en place certains aménagements visant à améliorer la sécurité de la personne dépendante.

Prendre en compte le caractère de la personne dépendante

Une personne qui apprécie sa liberté et qui est par nature très autoritaire éprouvera plus de difficultés à s’intégrer en maison de retraite. A contrario, une personne qui vit mal sa solitude et qui a besoin de contact au quotidien retrouvera le moral en maison de retraite ; et ce malgré son changement de domicile.

Les bonnes questions à se poser avant de faire votre choix

Même si le point central dans la prise de décision concernant un maintien à domicile ou le placement en maison de retraite semble être le coût engendré par l’admission en établissement adapté, il convient de prendre en compte la situation dans son ensemble. Des questions autres que celle liée à l’aspect financier doivent être posées :

  • les proches de la personne âgée dépendante disposent-ils d’assez de temps pour s’en occuper ? Quel est le temps dont chacun des membres de la famille peut accorder à son parent âgé ? Ce temps est-il suffisant pour prévenir le risque de solitude ?
  • quels sont les besoins exacts du sénior en fonction de son degré de perte d’autonomie ?
  • quel sera le coût pour l’aménagement du domicile et l’éventuelle embauche d’une aide à domicile ?
  • quelles sont les aides dont la personne âgée peut bénéficier dans chacun des deux cas ?
  • quelle est l’aide financière que les proches peuvent apporter ?

Une fois que le bilan détaillé de tous ces points est établi, le choix sera plus facile à effectuer. Ce choix entre le maintien à domicile ou bien l’admission dans une maison de retraite doit être au maximum adapté à la situation individuelle de la personne âgée.