Avec l’âge, effectuer certains actes de la vie quotidienne peuvent devenir délicats et demander beaucoup d’efforts à une personne âgée. C’est notamment le cas des déplacements dans la maison surtout en présence d’escaliers si les capacités motrices du sénior sont diminuées. L’aménagement du logement peut donc s’avérer indispensable. Dans ce cas, l’acquisition et l’installation d’un monte-escalier pourrait être la solution. Différentes aides financières existent pour les personnes en perte d’autonomie dont le crédit d’impôt. Explications.

Monte-escalier et crédit d’impôt

La loi de finances pour 2018 a maintenu le régime du crédit impôt jusqu’en 2020. Une annexe du Bulletin Officiel des impôts du 24 juin 2015 fournit la liste des équipements conçus pour les personnes âgées ou handicapées qui sont éligibles au crédit d’impôt. Le monte-escalier y fait partie. Les équipements d’accessibilité tels que les élévateurs à déplacements inclinés figurent bien dans l’annexe précitée. Il est donc possible de bénéficier d’un crédit d’impôt pour l’acquisition et l’installation d’un monte escalier, sous réserve de remplir les conditions prévues par les textes.

Quelles conditions pour bénéficier du crédit d’impôt pour un monte-escalier ?

Les conditions en vigueur pour bénéficier du crédit d’impôt sont les suivantes : -le sénior doit installer le monte escalier dans son habitation principale qu’il soit propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit, -le logement doit être situé en France, -l’entreprise qui fournit le monte escalier doit également effectuer les travaux d’installation ; Comme évoqué plus haut, le monte-escalier fait bien partie des équipements conçus pour personnes âgées, éligible au dispositif du crédit d’impôt.

Comment déclarer le coût du monte escalier aux impôts ?

La démarche est simple. Il suffit de rapporter le montant du monte-escalier et des frais d’installation sur votre déclaration de revenus. Vous devez vous reportez à la case 7WJ de la déclaration. N’hésitez pas à lire la notice d’information qui accompagne la déclaration de revenus. Vous devez garder les justificatifs et les factures afférentes à ces dépenses au cas où l’administration fiscale vous les réclame.

Crédit impôt pour monte-escalier : quel montant ?

  • Le montant du crédit d’impôt est fixé à 25% des dépenses réalisées pour le monte escalier. Toutefois, ce montant est plafonné. Ainsi, le crédit d’impôt est calculé à hauteur de 25% sur un montant maximum de :
  • 5 000€ pour une personne seule,
  • 10 000€ si c’est un couple bénéficiant d’une imposition commune.

Le montant maximal est majoré à hauteur de 120€ par personne à charge.

Il convient également de souligner que le crédit d’impôt est calculé sur la période des cinq dernières années. Par conséquent, ce plafond est apprécié au regard des dépenses déclarées pour 5 années. Si vos revenus sont tels que l’impôt que vous devez payer est inférieur au montant du crédit d’impôt pour l’installation du monte escalier, la différence entre les deux vous est restituée, sans démarche particulière de votre part.