Règles à respecter

Pensez à ranger régulièrement cette pièce et évitez que des choses trainent sur le sol. Cette pièce étant par essence petite, le moindre obstacle peut poser problème à la personne dépendante.

Il est préférable de ne pas s’enfermer à clé dans les toilettes. En cas de chute ou malaise, les secours mettront davantage de temps à intervenir.

Comment aménager ses toilettes ?

Barre d’appui

Il est possible, tout comme pour la salle de bain, de fixer des barres d’appui murales de chaque côté de la cuvette. Elles seront ainsi d’une grande aide à la fois pour s’asseoir et pour se relever. Adaptées à votre taille, elles sont généralement en plastique et supportent votre poids si les murs sont épais. Si ce n’est pas le cas, il existe des barres à fixer directement au sol.


Rehausseur de toilettes

Il est aussi possible de fixer sur la cuvette un rehausseur. L’assise des toilettes est alors surélevée d’une dizaine de centimètres pour permettre à la personne de s’asseoir et se relever plus facilement. Le rehausseur est généralement accompagné d’accoudoirs.

Pensez aussi à inverser le sens d’ouverture de la porte des toilettes si celle-ci s’ouvre vers l’intérieur. Le but étant de gagner de la place à la sortie ou à l’entrée.

Livres A savoir

Il existe également des urinoirs portatifs pour les personnes souffrant d’incontinence. Cela permet de réduite les allers-retours aux toilettes. Moins de déplacements = moins de risque de chutes.