Prix du maintien à domicile : les moyens humains

Les trois moyens humains principaux sont l’aide ménagère, l’aide à domicile et le garde malade.

Les prix des prestations varient selon les régions et les horaires effectués (jour ou nuit, week-end, jours fériés) mais il faut compter environ 15 € de l’heure.

Important : à compter du 1er juillet 2015, les prestataires doivent impérativement indiquer le prix horaire ou forfaitaire de chaque prestation proposée, et détailler les éventuels frais annexes.

Des aides peuvent être attribuées :

-le crédit d’impôt maintien à domicile ;

-le chèque emploi service universel (CESU) ;

-la prestation de garde à domicile

-l’aide sociale ou l’aide de votre caisse de retraite.

A certaines conditions :

-être âgé d’au moins 65 ans ou 60 ans en cas d’inaptitude au travail ;

-avoir un état de santé qui nécessite une aide matérielle pour vivre à domicile

-avoir des revenus qui ne dépassent pas  801 €/ mois pour une personne seule et  1 243 €/ mois pour un couple.

Bon à savoir : l’aide sociale n’est pas cumulable avec l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

Prix du maintien à domicile : les soins à domicile et le portage de repas

Les soins à domicile

Nécessaires au bien  être des personnes âgées, les soins à domicile sont donnés plusieurs fois par semaine par des personnes habilitées. Ils sont pris en charge à 100 % par la Caisse nationale d’assurance maladie mais uniquement lorsqu’ils sont  prescription médicale. Toutefois les honoraires de médecins (ou autres intervenants) et les achats de médicaments sont remboursés aux conditions normales de l’Assurance maladie.

Les personnes pouvant bénéficier de ces soins sont :

-les personnes de plus de 60 ans en situation de perte d’autonomie ou malades

-les personnes de moins de 60 ans souffrant d’un handicap, d’une pathologie chronique ou nécessitant un traitement lourd et long.

Le portage de repas

Les personnes âgées ou malades peuvent avoir des difficultés à cuisiner seuls et . Avoir recours à un service de portage de repas est donc utile. Le prix du portage de plateau repas oscille entre 8 et 12 €. Il peut être financé par l’allocation personnalisée d’autonomie ou partagé entre la collectivité locale et le bénéficiaire. Déductible d’impôts sous certaines conditions, une partie peut aussi être payée par l’aide sociale

Prix des équipements de maintien à domicile

Équipement à la location

Les prix à la location sont donnés à titre indicatif et varient en fonction de la durée, du matériel concerné et de l’organisme.

A titre d’exemple, un fauteuil roulant coûte entre 16 et 20 € par mois et un déambulateur de 1ère gamme, 2 € par mois.

Équipement à l’achat

Les prix sont donnés à titre indicatif et varient selon le type de matériel concerné.

Exemple d’équipement :

Cannes environ 20 €

Déambulateur 60 à 1 000 €

Chaise de douche 160 à 2 000 €

Chaise percée  100 à 500 €

Tabouret environ 100 €

Siège de bains ou de douche 40 à 160 €

Poignée de bains ou de douche environ 50 €

Coussin (selon le type) 20 à 100 €

Fauteuil de gériatrie  500 à 2 400 €

Fauteuil de relaxation  600 à 1 000 €

Fauteuil roulant  900 à 6 000 €

Prix de l’hospitalisation à domicile et le matériel concerné

L’hospitalisation à domicile est prise en charge par l’Assurance maladie à 80 % selon le barème de la Sécurité sociale. Cependant, une hospitalisation peut être remboursée dans sa totalité en cas de maladie nécessitant une longue  prise en charge.

Maintien à domicile : prix de la téléassistance

Une autre alternative complémentaire existe pour continuer à vivre chez soi en toute sécurité: le matériel de téléassistance. Généralement loué, son prix varie selon le prestataire et le module choisi :

– téléassistance mobile : entre 50 et 70 €/ mois

– téléassistance médicalisée (médaillons, montres connectées): entre 30 à 40 €/ mois.

Il faut ajouter à cela les frais d’installation qui coûtent entre 20 et 60 € ainsi que les dispositifs de géolocalisation (traceur, balise)  pour lesquels ils faut compter entre 200 € et 350 €.