Rester chez soi à partir d’un certain âge est un choix parfois difficile à assumer. Faire les courses, le ménage, se préparer à manger… tout ça devient plus difficile avec l’âge… voire un véritable calvaire. Et comme il est bon de se sentir aider et accompagner pour ses vieux jours, voyons à quelles aides vous pouvez avoir droit.

L’APA, une allocation sur mesure

L’Allocation personnalisée d’autonomie (APA), versée par le Conseil Général, apporte une aide précieuse aux personnes âgées hébergées à domicile ou dans un établissement. Elle paye les prestations d’aide à domicile. Pour l’attribution de l’APA, il y a quelques conditions à remplir :

Age

Avoir 60 ans ou plus

Autonomie

N’être peu ou pas autonome (raisons physiques ou mentales)

Habitation

Résider en France

Ensuite il y a certaines obligations : déclarer l’aide ménagère dont le salaire est payé par l’APA, fournir tous les papiers nécessaires pour justifier les frais couverts par l’APA et enfin, indiquer tout changement de situation.

Livres A savoir

Il n’y a aucune condition de ressources sauf pour le ticket modérateur – somme qui reste à la charge de la personne – où les revenus ne doivent pas dépasser 725,22 euros par mois pour en être exonérer.

En dehors de l’APA, il y a quoi ?

Vous pouvez avoir une aide ménagère à domicile autrement que par l’APA.

Revenus inférieurs à 777,16 euros par mois pour une personne seule et 1.206,59 euros si vous êtes en couple

Prestation prise en charge par le département

Revenus excèdent les sommes mentionnées ci-dessus

Prestation prise en charge par la caisse de retraite

Livres A savoir

L’Etat peut également vous attribuer l’allocation simple qui consiste en une aide financière ou en services ménagers sous les mêmes conditions de ressources que celles citées à gauche.

Vous pouvez aussi bénéficier de l’aide sociale locale pour des repas à moindre coût. Il existe deux dispositifs, l’un mis en place par le département où il s’agit de foyers restaurants auxquels vous pouvez avoir accès sous les mêmes conditions de revenus que précédemment, et l’autre mis en place par les communes, le portage de repas qui varie en fonction des communes.Il ne vous reste plus qu’à vous renseigner car vous savez maintenant, ce à quoi vous avez droit. Même si souvent, il y a une partie qui est à payer de votre poche, ces aides vous permettront d’avoir un appui financier important.