Lorsque l’on souhaite recruter une aide à domicile, il est recommandé d’évaluer au préalable ses besoins. Toutefois, ce n’est le seul point auquel il faudrait accorder une importance. Le recrutement d’une employée a des conséquences financières, que le sénior soit son employeur direct ou qu’il passe par un mandataire ou par un prestataire. Recruter une aide à domicile : quel budget cela représente ? Voici une question essentielle qu’il faut se poser avant d’entamer les démarches relatives à la recherche de votre employée. Cette question comprend deux aspects : celui du coût de l’aide à domicile et celui des moyens financiers qui pourront couvrir ce coût.

Aide à domicile : quel coût prévoir ?

S’il n’est pas possible d’estimer un coût précis concernant l’emploi d’une aide à domicile car plusieurs paramètres doivent être pris en compte dans chaque situation individuelle, sachez que :

– vous devez prévoir le versement du salaire mais aussi des charges salariales qui viennent s’ajouter, ainsi que des congés payés,

-le coût de votre aide à domicile dépendra du nombre d’heures que vous lui demanderez d’effectuer,

-la convention collective nationale du particulier employeur prévoit un salaire minimum qui devra être versé à l’aide à domicile,

-le salaire de l’aide à domicile pourra être plus élevé en fonction de son expérience, ses compétences etc.

En plus, si vous décidez de passer par un mandataire qui se chargera du recrutement et des démarches administratives liées à l’emploi de l’aide à domicile, cela engendra un coût supplémentaire. Si vous optez pour un prestataire, il faudra également compter un coût supplémentaire qui risque d’être plus élevé que celui du mandataire.

Si vous choisissez l’une des deux dernières formules pour trouver votre aide à domicile, vous pouvez solliciter plusieurs devis afin de vous établir un comparatif et prendre votre décision en fonction des avantages de chaque formule et le budget dont vous disposez.

Estimer vos moyens financiers pour l’emploi d’une aide à domicile

Après avoir calculé approximativement le coût d’une aide à domicile ou après avoir obtenu des devis de différents prestataires, il convient de vous pencher sur les ressources financières dont vous disposez pour faire face à cette dépense.

Petit conseil : prenez en compte vos revenus réguliers (pensions de retraite, revenus fonciers, …) et non pas occasionnels, vérifiez s’ils sont suffisants.

Que faire si vous avez besoin d’une aide à domicile mais que vous n’avez pas assez de moyens financiers pour faire face au coût que celle-ci représente ?

La personne âgée en parte d’autonomie peut solliciter des aides sociales lui permettant de recruter une employée afin de se maintenir à son domicile. Il y a notamment l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) mais le département ou la caisse de retraite peuvent également, sous conditions de ressources, attribuer des aides.

L’APA est versée sous certaines conditions et notamment du niveau de dépendance du senior qui la sollicite (1 à 4 de la grille AGGIR).

Le montant mensuel maximum de l’APA est aussi calculé en s’appuyant sur le niveau de dépendance de la personne âgée.

A noter également, que même si le demandeur obtienne l’APA, en fonction de ses ressources, une partie du coût de l’aide à domicile pourra être laissé à sa charge.