Avec l’avancement de l’âge, les séniors perdent une partie de leur autonomie et ont besoin de se faire aider au quotidien par une tierce personne. Dans ce cas, les personnes âgées peuvent recourir aux services d’une aide à domicile (aide-ménagère, aide-soignante, etc.). Recruter une aide à domicile permet au senior de continuer à vivre à son domicile, de garder ses habitudes et d’être assisté pour les tâches qu’il ne peut plus accomplir seul. Avant de recruter une aide à domicile, voire même de commencer à chercher une employée, il convient d’établir précisément ses besoins et de les quantifier. Voici quelques conseils pour bien réussir cette étape !

Faites vous-même une évaluation préalable de vos besoins

Lorsque ses capacités le permettent, la personne âgée peut, elle-même, énumérer ses besoins au niveau des actes de la vie quotidienne pour lesquels elle a besoin de l’aide d’une employée : le ménage, les courses, les préparations des repas, les lessives, l’hygiène et l’alimentation, les déplacements, les tâches administratives, le bricolage, le jardinage…

Le sénior peut également demander l’avis de ses proches et amis afin d’évaluer au mieux sa perte d’autonomie. La famille de la personne âgée peut se charger également de dresser une liste de ses besoins avant de passer à l’étape du recrutement d’une aide à domicile.

Ainsi, au moment où les recherches d’une aide à domicile seront lancées, le sénior ou ses proches pourront clairement exprimer les besoins en termes de tâches à effectuer et en nombre d’heures souhaité.

Si vous décidez de faire appel à un prestataire : 

Si la personne âgée décide de ne pas employer directement l’aide à domicile mais de passer par une entreprise privée, cette dernière va l’aider à effectuer un bilan de ses besoins, avant de lui établir un devis.

L’évaluation des besoins du senior en perte d’autonomie permettra au prestataire d’établir un devis adapté à sa situation personnelle.

Solliciter une évaluation par le service social compétent

Si la personne âgée en situation de dépendance fait une demande d’aide personnalisée à l’autonomie (APA) ou autre (aide de la caisse de retraite, aide sociale départementale), l’évaluation de ses besoins se fera dans ce cadre. C’est un travailleur social, membre d’une équipe dédiée, composée également d’un médecin (Conseil général, CLIC ou caisse de retraite) qui effectuera cette évaluation à son domicile. Le travailleur social relèvera différents éléments notamment l’aide que le sénior peut recevoir de la part de son entourage et ses difficultés d’effectuer les actes de la vie quotidienne en fonction de la grille AGGIR afin d’évaluer son niveau de dépendance.

Une fois l’évaluation des besoins réalisée, si le senior entre dans l’une des classifications 1 à 4 de la grille (6 au total), l’équipe médico-sociale élaborera un plan d’aide qui peut comporter une ou plusieurs solutions d’aide préconisées comme :

  • un nombre d’heures d’aide à domicile prises en charge grâce à l’APA,
  • l’éventuelle prise en charge d’aides matérielles pour adapter le logement,
  • des préconisations d’aides matérielles ou humaines, de soins liés à l’évaluation globale des besoins de la personne âgée mais non prises en charge au titre de l’aide personnalisée à l’autonomie.