Comment trouver une aide à domicile ?

Contacter un prestataire

1) Prenez contact avec un organisme spécialisé qui se chargera de trouver l’intervenant au domicile

2) Le prestataire facture alors la personne âgée en fonction du type de service et du nombre d’heures.


Faire son propre recrutement

1) Vous recrutez directement la personne qui viendra en aide à la personne âgée

2) Vous gérez toutes les démarches qui en découlent : déclaration à l’URSSAF, bulletins de salaire, établissement d’un contrat de travail etc.

L’avantage de cette solution étant que vous pouvez choisir l’intervenant qui vous convient le mieux.


Faire appel à un mandataire

1) Vous restez l’employeur mais déchargez les démarches administratives à un organisme.

2) L’organisme est responsable du suivi du personnel comme le planning de l’intervenant ou son remplacement.

3) Vous payez à la fois le salaire de l’intervenant et un forfait mensuel facturé par l’organisme.

Conseils Conseils

Cette formule est avantageuse du fait que le bénéficiaire n’a pas à s’occuper des démarches administratives qui sont faites par l’organisme. L’inconvénient étant que la personne dépendante ne peut pas choisir elle-même l’intervenant.

Livres A savoir

Pour simplifier vos démarches, il existe le chèque emploi service universel (CESU). Vous pouvez poser vos questions à de la fédération nationale des particuliers employeurs (FEPEM).

Quels sont les services proposés ?

Aussi appelées assistantes de vie, auxiliaires de vie, ou aides ménagères, les aides à domicile répondent à des besoins spécifiques :

Aide pour le domicile

Bricolage, jardinage, ménage, repas, lessives

Aide à la personne

Se coucher, se lever, se laver, s’habiller, se nourrir etc.

Aide pour les sorties

Aller aux courses, se rendre chez le médecin, s’occuper des démarches administratives, visite à la famille.

Livres A savoir

Contrairement aux infirmiers, ces services d’aide à domicile n’effectuent pas de soins médicaux ou paramédicaux.

Zoom sur les auxiliaires de vie

Le rôle des auxiliaires de vie est d’apporter au quotidien un soutien moral à la personne dépendante. Ces personnes ont notamment été formées pour contribuer à la stimulation des sens et de l’intelligence des personnes âgées.

Les auxiliaires de vie pallient ainsi les difficultés de la personne dépendante tout en l’aidant à retrouver son autonomie et à se maintenir dans la vie sociale.

Conseils Astuce

Vous pouvez contacter le CCAS (Centre communal d’action sociale) ou le CLIC (Centre local d’information et de coordination), de la commune concernée afin de trouver une entreprise mandataire ou prestataire ou association.