En fonction de la durée du contrat d’assurance

 

Assurance dépendance vie entière

Ce type de contrat permet d’assurer le risque de dépendance quelque soit le moment de sa survenance à partir de sa souscription et jusqu’à la fin de vie du bénéficiaire.

 

Assurance dépendance temporaire

Le contrat d’assurance dépendance temporaire couvre le risque si la dépendance survient dans le cadre de la période garantie au contrat (par exemple, 1 an)
Femme Senior

Documentation gratuite

Préparer au mieux votre avenir avec un contrat d’assurance dépendance

Effectuez une demande de devis

Livres A savoir

Certains contrats avec des cotisations à fonds perdus prévoient tout de même la possibilité pour l’assuré de bénéficier de services au cas où l’un de ses proches devient dépendant.

En fonction des garanties du contrat

Les contrats qui couvrent la dépendance partielle et la dépendance totale offrent une protection plus étendue.

L’assuré pourra bénéficier du versement d’une rente et d’autres prestations y compris dans l’hypothèse où il est atteint d’une dépendance partielle.

En revanche, si le souscripteur choisit une couverture uniquement en cas de dépendance totale, si sa perte d’autonomie est qualifiée de dépendance partielle, il ne recevra aucune indemnisation de la part de son assurance.

Il convient donc de bien prendre connaissance des garanties du contrat avant de le signer

Livres A savoir

L’assurance dépendance peut être contenue comme garantie complémentaire dans un bon nombre de contrats :

  • les contrats d’assurance vie ;
  • les contrats d’épargne retraite ;
  • les contrats de complémentaire santé ;
  • les contrats collectifs ;

Contrat prévoyance versus contrat d’épargne

Contrat prévoyance

Couvrant le risque pendant 1 an
La perte d’autonomie ne survient pas dans cette période.
Les cotisations versées ne sont pas récupérées, elles sont appelées cotisations « à fonds perdus ».

Contrat d’épargne

Cotisations de l’assuré qui vont constituer un capital
Le capital de l’assuré sera converti en cas de dépendance en rente.
Si le risque ne se réalise pas jusqu’au décès du souscripteur, le capital sera transmis à ses héritiers.