Apprendre à gérer les personnes âgées au caractère difficile ?

Par publié le 11 avril 2013 à 11:51

personnes âgéesDepuis un certain temps, de nombreux témoignages abondent sur le comportement des personnes âgées. Les proches et le personnel qui s’occupent d’elles se trouvent très souvent dépassés par leurs comportements : agressif, lunatique, dialogue rompue …. De nombreux motifs qui conduisent à l’exaspération de l’entourage.

Une cause pathologique

Contrairement aux clichés, le comportement désagréable des personnes âgées ne concerne pas la majorité d’entre eux. Cependant, les conséquences provoquées par une telle attitude sont des éléments qu’il faut analyser sérieusement. Pourquoi ? Parce qu’une telle situation provoque fatigue, énervement, dégradation des relations sociales. D’autant plus qu’un tel changement d’attitude peut être sous jacent à une éventuelle maladie. Pour les professionnels de santé, il est important de ne pas négliger ce qui pourrait être un éventuel symptôme.

Pour établir un diagnostic, il faut d’abord se pencher sur les potentielles pathologies (ex : prise de médicaments, problèmes urinaires, douleurs dentaires, arthrose etc). Par exemple, les douleurs provoquées par l’une d’entre elles, peuvent conduire à un changement de comportement en raison de l’absence d’un traitement adapté.

Une cause psychologique

Si le problème n’est pas d’origine médicale, il faut approfondir la recherche en identifiant une cause qui pourrait être plus insidieuse. Ainsi, à la base, si la personne présentait déjà des signes d’agressivité et de dépression, il suffit qu’un petit événement survienne (ex : des poubelles qui trainent, des paroles blessantes …) pour provoquer une « névrose dite tardive ».

Puis, il y a des cas où les personnes âgées ne sont plus réceptives à rien. Elles ne se nourrissent plus, refusent de pratiquer une activité, ne discutent plus … Dès lors, on parle de « glissement » c’est-à-dire lorsqu’elles se laissent complètement aller. Or, ce qu’il faut comprendre est que l’expérience de la vieillesse est extrêmement éprouvante. Elle peut conduire le senior à une situation de renoncement de soi. Le meilleur moyen de lutter contre ce phénomène est de discuter, partager, avoir des gestes affectifs …. afin de l’apaiser.

» Retour aux actualités